Le mercredi 16 décembre 2020, le MEN annonçait la création de 2489 postes à la rentrée 2021, ainsi que la répartition académie par académie.

L’académie de Nancy-Metz se retrouvent , comme 9 autres académie, avec Aucun moyen complémentaire .

L’an dernier les “moyens d’enseignement” supplémentaires (après une dotation initiale négative)  n’ont  pas permis de pallier les difficultés, ni d’anticiper la 2ème vague du virus et des contractuel.les ont été recruté.es dans l’urgence. Cette solution ne peut pas être une réponse récurrente au manque d’enseignant devant élèves. Il est nécessaire de créer des postes pérennes avec des emplois stables.

Un CTA (Comité Technique Académique) validera en janvier la ventilation entre nos 4 départements, ce qui veut dire que certains auront des suppressions de postes, puisque l’on répartit “zéro moyen” !

La justification avancée du à  la baisse démographique que connait notre académie, ne peut pas être entendue. d’autant plus que le Ministère met en place dans le  même temps  pur le premier degré :

  • du temps de décharge de direction supplémentaire
  • le dédoublement des GS en REP
  • la limitation à 24 des  effectifs en GS, CP et CE1 dans toutes les écoles.

  Pour le second degré, au moins  129 postes risquent d’être supprimés, alors que les effectifs sont en hausse, alors que la réforme discutable du bac  continue  à être mis en place.

 

Cette nouvelle dotation est donc bien inférieure aux besoins du terrain ne fera donc qu’empirer encore les choses !

 

Carte scolaire 2021 : dotation académique = 0 ! Merci Blanquer ! - SNUipp-FSU 17