texte 30 juin 2020

Le personnel hospitalier sera dans la rue ce mardi. Il appelle la population à les soutenir.

« Des personnels renforcés, l’arrêt de fermetures de lits, et des augmentations de salaires »: l’ordonnance noircie par les blouses blanches demeure inchangée depuis des années.
Le monde hospitalier, celui du médico-social et les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes attendent toujours la délivrance par le ministère de la Santé de ces précieux remèdes pour stopper l’hémorragie d’un système de santé en souffrance.

En colère, et surtout déterminés à ne pas relâcher la pression, les agents seront encore, ce mardi 30 juin, dans la rue à l’appel de l’intersyndicale FO-CGT et Sud Solidaires.

Ils espèrent fortement que tous ceux qui les ont applaudis, depuis leur balcon, durant la période de confinement, descendront dans la rue les rejoindre,

ce mardi 30 juin, à 14 heures
devant l’ARS ( Blvd Joffre à Nancy).

Ce n’est pas le fruit du hasard si l’intersyndicale a choisi ces deux lieux de rassemblement « hautement symboliques. »

« NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DANS LA RUE »