Alors que le pays traverse une crise sanitaire sans précédent, le gouvernement continue les réformes annoncées.
La présentation des projets de loi de finances prévoit une nouvelle fois des restrictions budgétaires qui risquent de fragiliser la fonction publique et par conséquence, en créant une inégalité d’accès aux services publics, un accroissement des inégalités en général en défaveur de la population.

L’intersyndicale CGT, FAFPT, FSU et Solidaires a fait parvenir un courrier à la ministre de la Transformation et de la Fonction publique Courrier Amélie de Montchalin 18-11-20
pour la solliciter a minima une suspension des
réformes en cours pendant cette crise sanitaire.