Les raisons de mécontentement dans l’Education ne manquent pas : mépris pour les professionnels de l’Education, manque de moyens, perte de pouvoir d’achat depuis 10 ans, casse de la formation, gestion de la crise sanitaire rocambolesque, information du personnel par le biais de la presse, injonctions régulières et contradictoires, pilotage des enseignement par les évaluations nationales, mise en danger de la liberté pédagogique, suppressions continues de postes administratifs, techniques, sociaux et de santé, gestion comptable du personnel et des élèves/ étudiants , recours de plus en plus systématiques à des emplois précaires et contractuels, la tendance au new management, etc…

A lors pour :

  • Montrer son désaccord
  • crier son ras le bol, son mécontentement, ses revendications, ses idées,
  • Défendre les conditions de travail de tous,
  • Soutenir les collègues qui se trouve dans des situations précaires de travail,
  • Exiger une vraie reconnaissance des compétences de tous les personnels de l’EN,
  • Permettre à nos élèves et leur famille d’avoir un service d’Education Nationale digne de ce nom,…

 

Tous.tes en grève le 26 janvier 2021.

Et pour rendre visible notre action (et oui! C’est dommage, mais c’est la nombre de personnes dans la rue qui intéresse les journalistes!),  rejoignons la manifestation intersyndicale

RDV 13h30

Porte Désilles

avec chacun un panneau revendicatif

 

tract FSU 26 janvier 2021